lundi 4 janvier 2016

Noël en famille, Nouvel An chez le psy

J'aime écouter les récits des incidents diplomatiques de fin d'année dans les familles des autres. La tante qui finit en larmes dans le dressing, les torgnoles injustifiées, l'oncle éternel célibataire qui vient toujours se mêler de ce qui ne le regarde pas (=l'éducation de ses nièces), les vieilles rancoeurs qui débordent après la deuxième bouteille de Gewürtz, les débats voués à finir en engueulades, et quel délice quand j'apprends qu'untel a mis sur la gueule à untel pour une raison que tous les autres ont oubliée, ou qu'unetelle a quitté la ronde avant le fromage en claquant la porte, jurant comme tous les ans que c'était son dernier Noël dans cette famille de primates.

Mais il y a aussi les familles dans lesquelles les griefs restent enfouis quelque part au coeur des replis intestinaux, où ils fermentent jusqu'à sortir un jour sous la forme d'ulcères ou autres affections chafouines. Dans ces familles, la télévision reste allumée en arrière-plan pour meubler les silences, on parle des voisins ou de l'actualité musicale et on fait des jeux de mots pleins d'esprit, on ne se tape pas dessus mais on ne se prend pas dans les bras non plus. Voici un exemplaire de ce genre de famille ; un coup de baguette magique a rendu visible ce qui se passe dans les têtes de ces êtres évolués qui ont toujours le mot pour rire. Pendant qu'ils sont occupés à ne pas exprimer leurs émotions, la 2 diffuse un documentaire sur les renards polaires et une dinde est en train de rôtir au four.
Cliquez sur l'image pour la voir en plus grand, mais ne vous attendez pas à une lisibilité optimale, parce que c'est jamais évident déchiffrer ce qui se passe à l'intérieur de ces gens.

 photo noelsmall_zps18qejt2e.jpg

6 commentaires:

  1. Mais qu'arrive-t-il aux bébés renard ? ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu le sauras en regardant le replay de ce très beau documentaire que j'ai inventé pour les besoins de ce tableau.

      Supprimer
    2. Han tout ce suspense me tue :(

      Supprimer
  2. C'est la fête.
    Youhou.
    Mon coeur chavire de bonheur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Virevoltons, dansons la bourrée, youpi youpla !

      Supprimer
  3. Dieu dans le Ciel tonnerre encore une fois !

    RépondreSupprimer